Un rêve qui doit être nécessairement une réalité pour amorcer le développement de mon pays!!!!!

Cette nuit là j’ai rêvé

Cet rêve portait sur les conditions de ma nation.

J’ai vu alors de belles choses:

images

J’ai vu des femmes protégées comme des œufs

J’ai vu des femmes respectées et respectables comme des déesses

J’ai vu des femmes épanouies dans des foyers de bonne direction

J’ai vu des femmes se marier par désir et non pas par obligation

J’ai vu des femmes qui ne vendaient pas leur corps juste pour avoir la pitance quotidienne

J’ai vu des femmes gouverner des grandes instances de ma nation

J’ai vu des femmes œuvrer pour une bonne éducation de ma nation

J’ai vu des femmes qui ne sont pas violées, ni battues, ni réduites en silence dans ma

nation

J’ai vu aussi de choses étonnantes:

J’ai vu des hommes faire des travaux  ménagers pour aider leurs femmes

J’ai vu des hommes encourager leurs femmes

J’ai vu des hommes condamner toutes formes de violences à l’endroit des femmes

J’ai vu des hommes œuvrer pour que toutes les filles soient scolarisées et épanouies

J’ai vu des hommes participer à une éducation égale sans distinction de sexe dans nos famille

J’ai vu des hommes  exiger que leurs bosses soient des femmes

J’ai vu des hommes valoriser leurs femmes

Je me suis dis alors que la réalisation de ce rêve est primordiale pour l’amorce du développement économique de ma nation!!!!!!!

Publicités

L’inspiration quant tu nous tiens!!!!

Quant l’école devient un couteau à double tranchant dans nos pays!!!!

Introduit par les occidentaux depuis for longtemps dans nos pays l’école qui était vue comme  un rêve pour tout enfant constitue un de nos problèmes quotidiens de nos jours. En plus d’être très couteux de nos jours il renferme bien plus de problèmes qu’il en est l’air. En effet, ils ont convaincu nos parents que l’école était la seule voie de réussite sans pourtant leur expliquer que l’école constitue juste une forme d’éducation qu’ils faut réadapter à nos réalités. Nos parents ont donc sevrer leurs enfants de tout systèmes traditionnels pour les confier à ceux qui se disent être capables de transformer  leurs avenirs. Mais le malheur c’est que personne n’a pensé à l’après école ou à l’échec de l’école. Ainsi on envoie des jeunes à l’école et on ne les apprend plus les métiers traditionnels notamment l’utilisation de la terre, l’utilisation des dix doigts. Et quand ceux -ci arrivent à l’université ou quand ils n’ y arrivent pas ils finissent dans la rue car considérant l’agriculture, l’élevage, la vannerie, la poterie la mécanique, la soudure, comme des sous-métiers. Ceux -ci deviennent des dommages collatéraux de nos systèmes éducatifs. Cela s’explique par le faite que étant aller à l’école  et couper de tout apprentissage d’un métier on se sent  obligé de chercher un métier de bureau ce qui n’est pas toujours évident vue la maigreur et la faible autonomie de nos états.  Et pour aller plus loin cela conduit nos jeunes à des aventures très dangereuses que renferment les phénomènes migratoires. Et on se rappelle encore de ces pratiques inhumaines que les jeunes africains ont subis et continuent de subir en Libye. Si seulement nous avions penser à réadapter nos systèmes éducatifs en fonction de nos réalités on ne se retrouverait pas dans une situation ou la jeunesse est perdue, ou l’état peine à trouver du travail pour ces jeunes, ou la société n’arrive plus à éduquer et à canaliser une jeunesse qui ne fait que croitre. Devant une telle situation et n’ayant aucune force pour éradiquer cela je n’ai eu que mes doigts pour rédiger ce petit écrit juste pour plaider  une réforme effective de nos systèmes éducatifs et si vous êtes d’accord avec cela et que vous avez juste un petit temps aidez moi à faire passer ce cris de cœur!!!!!

comme un rêve!!!!!!!!!!

Une nuit à la cité de la paix je me suis évadée comme ceci 103113520

cette nuit la tout s’annonçait comme Alice aux pays des merveilles. des reformes avaient été mises en place. Tout le monde respectait cela et ça ressemblait à ceci :

les femmes avaient été prises en compte pour chaque décision dans la famille comme dans la société. Elles avaient pris l’engagement de faire de leur mieux pour être respectées dans la société notamment en s’impliquant courageusement dans toute les sphères de la société, en luttant contre : la prostitution, l’inégalité du genre, la dépravation des mœurs. Elles avaient donc décider d’utiliser leur arme ultime qu’est l’éducation égales et juste dans les familles qui pourrait se répercuter dans la société et lui fournir beaucoup de quiétude. Et comme il fallait s’y attendre leurs moitiés ne sont pas rester en marge de cela.

Les hommes eux ont pris l’engagement de ne plus délaisser même une seconde leurs foyers. Ils ont reconnu que le développement de la nation passe nécessairement par l’autonomisation des femmes et leurs implication dans les différentes décisions. Pour cela ils ont pris l’engagement qu’aucunes injustes venant d’eux quelle qu’en soit sa nature ne sera infligée encore aux femmes. Qu’ils seront aux cotés des femmes à chaque pas qu’elles feront vers le développement. Une autre composante de la société du reste celle qui attire l’attention de tout le monde décider elle aussi de laisser parler leur cœur.

Les jeunes et enfants par leur porte-parole informent qu’à partir d’aujourd’hui les règles de la société seront respectées. En disant cela ils pensent notamment à une utilisation des TICS de manière utilitaire comme apprendre les cours, entreprendre…etc. Ils ont aussi annoncer qu’ils seront des ambassadeurs de la valorisation de la culture, de la transmission des valeurs morales qu’ils recevrons des parents. Pour terminer ils ont ajouter que l’incivisme, le terrorisme, la prostitution, le vol, le mensonge, seront bannis de leur répertoire. Ils ont ainsi parvenu à travers leur prise de décision à faire réagir les dirigeants de la société.

Ces derniers c’est à dire classe la politique, religieuse…etc eux ont pris la décision de respecter leurs engagements à tout le niveaux afin que la paix règne dans la cité. Tout cela a été matérialisé par dans un document dument rédigé.

Ces éléments m’ont retenu dans ce royaume jusqu’à ce que la sonnerie de mon téléphone me tira de mon lit. Mais j’espère que cela ne sera pas uniquement comme un rêve car j’ai la conviction que mon peuple connaitra ces merveilleuses reformes un jour !!!!!!!!

La culture au plurielle au Burkina Faso

La diversité de la culture burkinabé

Le Burkina Faso est un pays situé dans le domaine sahélien  mais cela ne l’empêche pas de regorger d’énorme potentialités culturelles des Hommes, aux animaux en passant par la nature cette diversité est bien visible comme l’attestent les images ci-dessus:

Quelle stratégie mettre en place pour promouvoir cette diversité culturelle?

Malgré cette diversité culturelle et les activités culturelles le SIAO, le FESPACO…etc, la culture burkinabé reste encore peu vu sur les scènes internationales. Pour remédier cela je propose que chacun de nous se décide à œuvrer dans la promotion de cette culture. Cela passe nécessairement par la communication. Pour un début nous pouvons nous y prendre en publiant les images de nos belles journées au Faso car c’est en parlant de notre culture que les gens vont s’intéresser à cela alors commençons par partager cet article!!!!!!!

 

 

Quand les femmes se font injustices elles même

via Les femmes faces aux injustices

Des voix se sont toujours élevées pour dénoncer les injustices faites aux femmes. Aujourd’hui nous avons décidé de situer les responsabilités pour ce qui concerne ces injustices. Pour cela, nous accusons les femmes d’être les premières responsables de ces fléaux et nous  l’expliquons à travers trois éléments essentiels.

Premièrement nous pouvons dire que les femmes détiennent une arme très puissante pour  faire faces aux injustices qui les touchent mais qu’elles ne l’exploitent pas. Cette arme est l’éducation. En effet, depuis quelques décennies l’éducation des enfants est confiée à leur maman dans plusieurs contrés du monde plus particulièrement en Afrique ; et c’est dans ce sens que les femmes  devraient profiter pour inculquer de bonnes valeurs aux enfants  filles comme garçons qui sont appelée à fonder les familles à l’avenir. Ainsi si les femmes éduquaient les enfants dans l’égalité sans distinction de sexe ceux-ci grandiraient sans complexes d’infériorités ni de supériorités en matières du genre.

En seconde position c’est la mentalité des femmes qui joue en leur défaveur. Par exemple lors des élections passées  nous avons pu prendre quelques avis de femmes dans un marché de la place sur les candidatures féminines des dites élections.  Il est ressorti de ces échanges que les femmes se sous-estiment. La plupart d’entre elles dénigrent les femmes engagées politiquement tout en oubliant que le simple fait d’avoir le courage de se lever à 05h du matin pour venir au marché à la recherche de la pitance quotidienne leur donne le titre de femmes engagées. Par exemple si nous prenons le cas du Burkina Faso ou la proportion des femmes dépasse celle des hommes la seule chance des femmes de s’en sortir serait de se faire confiance elles mêmes.

En dernière position  nous pouvons noter le courage que  les femmes ont de se faire du mal. Sur ce point nous prenons l’exemple des mutilations génitales  qui sont des pratiques  exercées prioritairement par les femmes. Comment peut-on crier injustice auprès des  autres lorsqu’on se fait injustice soit même en mutilant nos enfants, nos petites filles…etc.

C’est for de ces constats que j’interpelle toutes les femmes de toutes les couches de la société à s’entraider pour nous faire justice d’abord avec nous même afin d’être crédibles dans nos revendications.   Alors chères amis leaders vous qui militer pour la cause féminine aider moi à porté mon message haut en sensibilisant autour de vous.

Quand le stationnement limite les déplacements dans les villes africaines!!!!

 

 

IMG_20180125_143257

Hé oui l’aménagement fait défaut dans les villes africaines. Ceci un constat fait lors d’un retour des cours à 17h. On n’y aperçoit des véhicules qui occupent la moitié des voies de circulation. Nous nous posons alors quelques questions :

Est-ce un problème de réglementation ou de non application des textes?

Est-ce une question  d’incivisme de la part des usagers?

Ce sont autant   de questions que nous posons face à ces images qui traduisent une sorte d’injustice dans la mobilité urbaine au niveau  des villes africaines. Il est donc nécessaire que les populations de ces villes : autorité, société civile, bref toutes les  composantes de la population contribuent à une résolution des problèmes  d’aménagement que rencontrent ces villes.